Ssangyong Kyron II Discrétion et élégance combinées

18/04/2016 Admin
Voiture

Commercialisé depuis 2005, le Kyron n’a pas rencontré le succès escompté. Pour remettre les pendules à l’heure, SsangYong a retravaillé l’esthétique jugée trop exubérante pour la rendre plus consensuelle. Une cure qui lui permet de reprendre des couleurs et d’affronter une concurrence qui ne cesse de fourbir ses armes. Découverte..

Le SsangYong Kyron subit son premier facelift après un an et demi de carrière. Exit l’originalité criante du précédent modèle qui n’a pas été, avouons-le, le point fort du véhicule. La nouvelle mouture joue, plutôt, la carte de la sobriété et de l’élégance et cela semble mieux lui réussir. Si la ligne générale reste intacte, SsangYong Kyron Agadir locationd’importants changements ont concerné la poupe et la proue. A l’avant, le Kyron deuxième du nom s’affranchit de sa face striée au profit d’un élégant bouclier et d’une paire d’optiques qui ne sont pas sans rappeler la Mercedes Classe S. La partie arrière, pour sa part, troque ses feux teintés d’originalité pour des plus classiques façon BMW X5. L’aileron devenu plus large intègre un troisième feu de stop et confère dans la foulée une allure plus sportive à l’ensemble. La lunette, quant à elle, reçoit une nouvelle découpe qui participe à une plus grande harmonie de l’arrière. Enfin, la malle a été allégée en se séparant de l’imposante baguette grise qui traversait l’arrière du véhicule au profit d’une plus fine, chromée et de ce fait plus élégante.

Spacieux et fonctionnel

De l’extérieur, les proportions de l’engin trahissent mal l’espace à bord. En fait, ce SUV de 4,66 m et de 1 80 m se révèle assez généreux en habitabilité et en volume de chargement. Il est, en effet, capable d’un volume de chargement de 1.087 litres en configuration 5 places et 2.3780 litres en configuration 2 places.

Sur le plan de l’ambiance intérieure les ingénieurs de la marque n’ont pas jugé opportun de toucher à la configuration de l’habitacle ni au dessin du tableau de bord. A ce niveau, le Kyron reste fidèle à lui-même en offrant une instrumentation claire et complète ainsi qu’une planche de bord fonctionnelle Dans cet esprit, le volant multifonctions permet une prise en main facile et rend la conduite plus aisée et plus sûre puisque le conducteur n’a pas besoin de quitter la route des yeux pour exploiter les nombreuses ssangyong-kyron-seriess-5486fonctionnalités que le véhicule met à sa disposition. Au menu, également, des espaces de rangement assez nombreux. S’agissant de l’équipement, l’importateur marocain propose deux finitions Premium et Luxe. La première offre la direction assistée, le verrouillage centralisé et télécommandé, la fermeture auto des portes à 30 km/h, les vitres avant et arrière électriques et surteintées, les rétros électriques et dégivrants, le rétroviseur intérieur photosensible, le réglage électrique des phares, la banquette arrière rabattable, la climatisation automatique, le couvre bagages, le siège conducteur réglable en hauteur + réglage lombaire, le volant réglable en hauteur, l’alarme périmétrique, l’anti-démarrage, les barres de toit, les jantes alu 16″, la peinture métallisée et I’ airbag conducteur… La finition luxe est, comme son nom le laisse entendre, plus fournie puisqu’elle propose en plus l’airbag passager, les rétros rabattables électriquement, la radio CD avec commandes au volant et la sellerie cuir…

Seul le 2.0 XDI pour le moment

Au chapitre mécanique, pas de changement. Les ingénieurs ont reconduit le 2.0 XDI. Ce dernier est accouplé à une boîte mécanique à 5 rapports ou une BVA. Doté d’une injection directe à rampe commune de la quatrième génération, il développe une puissance de 141 ch et un couple de 310 Nm disponible dès 1.800 tr/mn (voir les fiches techniques ). Le carburant est minutieusement dosé séparément pour chaque cylindre. Cette motorisation se révèle assez sobre avec une consommation en cycle mixte de 8,1 litres dans sa version manuelle et 8,7 litres dans sa version automatique. Du côté de SsangYong, l’accent est mis sur les efforts déployés pour bien isoler le compartiment moteur, et ceci afin de soigner l’insonorisation à bord. SUV à vocation foncièrement citadine, le Kyron n’en demeure pas moins un 4×4 doué de réelles capacités de franchissement. Pour annoncer la couleur, il met d’emblée en avant sa transmission intégrale «Part-time» avec une répartition de couple de 60 % à l’avant et de 40 % à l’arrière. Pour se déjouer des terrains difficiles, Il met en outre à la disposition de ceux qui aiment s’aventurer hors des sentiers battus une gamme courte offrant les modes 2H, 4H et 4 L. La transmission aux roues arrière s’effectue par le biais d’une nouvelle boîte automatique séquentielle à 5 rapports.