ASTON MARTIN V12 ZAGATO : BRITANNICUS

30/06/2016 Admin

Une anglaise avec un fort accent latin, ça ne date pas d'hier ! L'Aston Martin la plus désirable de l'Histoire tirait déjà profit, voilà un demi-siècle, d'un tel métissage. D'autres modèles issus de la collaboration entre le manufacturier british et le carrossier italien ont vu le jour dans les années 8o et 90 (V8 Vantage Zagato et DB7 Zagato). C'est d'ailleurs pour fêter en grande pompe le cinquantenaire de la superstar de la firme de Gaydon que l'Aston Martin V12 Zagato a vu le jour. Présentée dans le cadre du Concours d'Elégance de la Villa d'Este, en Italie, elle s'y est adjugé le Prix du public.

Ce concept car, réalisé en grande partie en aluminium, se distingue par la pureté et l'agressivité de ses lignes. On a évidemment droit au double bossage du toit, signature stylistique du maître italien, ainsi qu'à des arêtes plus vives par rapport à la Vu Vantage, sur laquelle la Zagato est basée. Maints appendices aérodynamiques, destinés tant à améliorer les appuis qu'à différencier la V12 Zagato, font également leur apparition.

Aston Martin V12 Zagato

Par contre, le V12 en question n'a pas subi la moindre modification. Il développe toujours 510 ch, mais les performances qu'il autorise sont en hausse, puisqu'il a quelques kilos en moins à «dynamiser». Il atteint ainsi les 1oo km/h départ arrêté en moins de 4 petites secondes, contre 4,2 s pour la V12 Vantage, et devrait dépasser les 305 km/h d'icelle.

Vue derriere Aston Martin V12 Zagato

V12 Zagato

Gaydon annonce une production marginale de la V12 Zagato et table sur une commercialisation dès l'année prochaine. En parallèle à cette petite production en série, un programme compétition a été mis en place par Ulrich Bez, le très passionné patron d'Aston Martin. En mai et juin derniers, la version route fermée de la V12 Zagato a pris part respectivement à la VLN du Nürburgring et aux 24 Heures du même circuit. Les résultats ne peuvent être qualifiés de glorieux, mais gageons que le potentiel de la V12 Zagato est autrement important, commercialement parlant.